Je n’irai pas chez le psy pour ce con ! (Isabelle Alexis)

Lu aux environs du 6 août 2012

Lu en ebook

215 pages

Résumé :

(Résumé modifié par moi-même ! Marre des spoilers ><)

 Grande pagaille dans les coulisses d’un plateau de télévision. Juliette, venue pour un entretien d’embauche, se retrouve interviewée à ta place de Loren, écrivain célèbre. Les deux filles finissent par s’amuser de la situation… et passent ta nuit ensemble. Le lendemain, Juliette tue, sans le faire exprès, son petit ami – un dealer colérique qu’elle ne regrettera pas. Loren l’aide à faire disparaître le corps au plus vite… Malheureusement tout ne se passe pas exactement comme prévu.

Mon avis : 

Si en lisant le titre de ce livre vous vous dites « chouette un bon petit roman chick-lit sur la rupture » je vous arrête tout de suite, oui un roman chick-lit, mais pas complètement, quant à la rupture oui et non ! En tout cas vous serez surpris par ce roman d’une manière ou d’une autre !

Loren est une auteure… pas tout à fait à succès, mais elle en est sur le chemin et aujourd’hui elle est invitée à une émission littéraire pour parler de son dernier roman « je n’irai pas chez le psy pour ce con ». Son livre a pour sujet sa rupture douloureuse et brutale avec un homme d’une certaine réputation qui n’a guère fait attention à ses sentiments. C’est une personne assez certaine d’elle, exubérante, un tantinet agaçante, mais au fond très noble et généreuse de sa personne !

Juliette est une jeune fille qui est un peu perdue, aussi bien dans son couple qui bat carrément de l’aile que dans sa vie professionnelle qui est à son point mort. Ainsi elle se rend aujourd’hui à un entretien pour devenir l’assistante d’un présentateur d’une émission de sport.
Malheureusement il se trouve que suite à un malentendu Juliette se retrouve à improviser pour parler d’un livre qu’elle n’a ni lu ni écrit ! Quant à Loren, elle n’est pas loin de péter un câble face aux questions sur le sport qu’on peut lui poser… un bon moment pour nous, lecteur !

A partir de là on pourrait se demander comment les choses vont évoluer, et bien je ne m’attendais pas à ça ! Pour une fois je n’avais pas lu le résumé alors, la surprise a été complète… et j’adore !
Leur rencontre aurait très bien pu en rester là, après tout on ne peut pas dire que leur malentendu commun soit la super base pour une amitié, et pourtant…

Malheureusement, (encore une fois) quelque-chose passe bien entre elles ! Je dis « malheureusement » pour la petite Loren ! 38 ans, une carrière qui prend un bon chemin, une peine de cœur dont elle se remet de mieux en mieux, bref tout s’annonce bien pour elle.. Enfin ça c’était avant que Juliette sa nouvelle amie ne l’appelle toute catastrophée et lui demande de rappliquer pour enterrer le cadavre de son fiancé.

Au début j’ai eu un peu du mal à vraiment compatir pour Juliette, elle vient de fracasser le crâne de son fiancé lors d’une violente dispute, mais sa manière d’agir avec froideur et joie est assez déconcertante ! Au final elle m’a plu, elle n’a ni eu une vie facile ni un copain facile alors même si la mort n’est pas une solution, dans ce roman rien est moral et ça passe bien !

A partir de là je peux vous dire qu’on commence à bien rire, plus rien ne se passe comme elles avaient prévu, l’irréprochable contrôle de Loren n’aura pas suffi, mais peut-être que le talent d’actrice de Juliette les sauveras ? Mystère !

On rentre en plein dans l’immoralité et bizarrement j’en ai ri sans aucun soucis, j’étais complètement pour qu’elles s’en tirent ! Très étrange sensation au vu de tout ce qu’elles vont faire pour se tirer d’affaire !

Personnellement j’ai vraiment beaucoup ri et passé un excellent moment ! Quand j’ai accepté que le roman n’était ni crédible ni moral ça n’a été plus que du bonheur ! Ça fait du bien de fondre dans un grand « n’importe quoi » qui est contrôlé de temps en temps !
Alors, bien sûr je ne le prendrais pas aussi bien dans la vie, j’ai mon sens moral, mais là c’est une bonne petite pause !

Vraiment si vous voulez rigoler et vous couper de notre monde de dingue pour vous plonger dans un encore pire mais indéniablement comique, alors ce livre est fait pour vous !!

Qu’est-ce que sont ces rencontres hasardeuses dont sont peuplées nos vies ? Ont-elles leurs importances ? Pouvons-nous imaginer un seul instant l’impact qu’elles pourraient avoir sur nos vies ? « Je n’irai pas chez le psy pour ce con » apporte un joli petit aperçu de ce que le hasard peut faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s