Trois amies pour la vie (Ann Brashares)

Lu aux environs du 1er Août 2012

Editions Gallimard Jeunesse
294 pages

Résumé : 

Ama, Polly et Jo rêvaient d’être « amies pour la vie », comme les quatre filles et leur jean magique. Mais, depuis leur rencontre, quatre ans auparavant, elles ont changé. A la veille d’entrer au lycée, les adolescentes veulent se tourner vers l’avenir. Seulement l’été, avec toutes ses aventures et ses surprises, va faire resurgir des souvenirs qu’elles croyaient évanouis…

Mon avis :

Je n’avais pas encore testé d’autres livres que « Quatre filles et un jean » de cette auteure. Etant une de mes sagas favorites, je n’avais finalement pas plus envie que cela de me tenter un autre livre d’elle.

Ce roman pourrait facilement me donner raison.

Heureusement ce ne fut pas une totale catastrophe !

Il faut savoir que j’ai lu ce livre en lecture commune (avec Linabouquine) et que nous lisions cinq chapitres par jour (sauf le jeudi où nous avons achevé les 10 derniers) ce qui m’a permis de vraiment suivre une évolution. Et par cela je dois dire que Ann Brashares ne se gêne pas pour nous faire poireauter et ce pendant bonne grosse moitié du livre.

Je regrette certaines décisions de sa part, comme d’avoir repris les quatre héroïnes de « Quatre filles et un jean » pour ce livre ; l’idée que ces trois filles veulent leur ressembler m’a déplu, je me suis fait à plusieurs reprises l’horrible réflexion qu’elle essayait de nous faire un remake. Je me suis demandée si Ann Brashares se sentait en manque de compliments ou d’argent pour mêler trois pauvres adolescentes assez fades à nos quatre resplendissantes et consistantes filles de son autre grande saga.

Peut-être qu’abordé autrement ce serait mieux passé, mais je ne sais pas, je n’ai pas adhéré et puis au bout du compte elles sont trop mal intégrées et c’est déroutant.

Je crois aussi que j’ai bien davantage apprécié dès le moment où j’ai décidé de zapper complètement que ce livre est écrit de la main de la si talentueuse Ann B.

Pour moi « trois amies pour la vie » ne pouvait être associé à elle. Et c’est étrange. Voir agaçant.

Plus précisément qu’en est-il de l’histoire ?

Nous faisons la découverte de trois adolescentes assez à l’opposées les unes des autres. Elles viennent de finir leur troisième (enfin on le devine un peu tout seul, car cela est très mal expliqué) et chacune s’apprête à partir en vacances. Il nous ait vaguement appris qu’elles sont meilleures amies, mais nous dans l’actuel présent du récit tout ce qu’on sait et remarque c’est leur éloignement prononcé les unes des autres…

Quelque part je n’ai pas pu m’empêcher de me demander « pourquoi ? » ; à mes yeux les véritables amies qui nous étaient décrites ne pouvaient pas se séparer, ou du moins pas sans raison, mais là aussi j’ai étais un peu déçue…

Elles voulaient tant ressembler aux quatre filles et un jean, dommage que contrairement à elles quand l’éloignement les frappes ça ne donne pas le même résultat.

Je me rends compte que je suis assez cassante tandis qu’au final je ne suis pas si négative que ça.

Vraiment, oui, certains détails sont très mal expliqués, il n’y a pour ainsi dire aucune description ou alors beaucoup trop tardives (surtout quand on a leurs visages sur la couverture, mettre cent pages à situer images + prénoms : c’est lourd)

MAIS si je me suis longtemps senti trop en surface, les 100 dernières pages sont bien meilleures à ce niveau-là. Ça n’aurait pas manqué d’un peu plus de profondeur, mais disons que cela aurait pu être pire.

Au final l’histoire est assurément trop courte, il m’a manqué des informations et les intrigues ne sont pas suivies de bout en bout.
Ce n’est pas une déception mais… c’est tout de même un peu amer à avaler.

Je suis sûr que le roman aurait pu être d’un tout autre palier avec quelques rajouts et un peu plus d’épanchements de la part de l’auteure que je n’ai pas trouvé dans son histoire.

Par conséquent je recommande prudemment, il manque incontestablement quelque-chose, mais c’est sympa.
Les idées sont bonnes, mais voilà…

Je crois que ce livre plaira bien plus aux toutes jeunes pré-adolescentes qui se plairont certainement dans cette lecture girly qui n’est pas non plus trop basique et à le mérite d’être facilement abordable ! J’ai trouvé les thèmes abordés (anorexie, confiance – en soi ou en les autres, etc…) certes assez en surface, mais parfait pour les jeunes ados.

Bilan assez mitigé, lecture sympa mais malheureusement ça ne m’a pas suffi ! J’en garderai un souvenir flou, lointain, mais pas absolument négatif.

Si j’avais lu le roman sans en connaître l’auteur (et s’il n’y avait pas autant de mentions -inutiles- aux quatre filles) je n’aurais vraiment pas parié qu’il était signé Ann Brashares. Dommage.

Lu en LC avec Linabouquine. Merci beaucoup à toi c’était très chouette 🙂
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s