Hunger Games, T3 (Suzanne Collins)

Lu aux environs du 7 février 2012

Editions Pocket Jeunesse

416 pages

Résumé :

[Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu’elle est sortie de l’arène sanglante vivante, elle n’est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d’autre n’est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.]

(Spoiler sur les 2 premiers tomes)

Mon avis :

C’est avec une certaine appréhension que j’ai démarrer le troisième et dernier tome de cette magnifique saga.

Même si j’avais peur de ce qui m’attendrais dedans j’avais l’intime conviction que ce serait un coup de coeur, même peut-être plus énorme que pour le tome 2 (ce qui est finalement difficilement faisable) mais à mettre la barre trop haut je me suis complètement plantée. Ce n’est pas une mauvaise lecture, non pas du tout il y a du Hunger Games comme je l’aime depuis le début mais il y a aussi de lourde longueurs qui à mes yeux ne s’en finissait pas.

Si vous voulez au début, une bonne partie de la moitié je nageais dans du Hunger Games comme je l’aime puis le moment où l’action était censé démarrer j’ai trouver qu’on prenait des chemins trop long pour mener à peu près au même, je ne suis peut-être pas tout à fait claire mais il y a quelque-chose qui m’a beaucoup gêner vers le milieu qui à fait que je me suis mise à lire au ralentit (ce qui ne m’était jamais arrivé jusqu’à maintenant dans les HG) et je me suis même posée l’étonnante question de si j’allais devoir le mettre en pause.

Finalement vers les 80 dernières pages j’ai retrouver cet univers si plaisant et j’ai étais profondément remuée par certains évènements (ça y’est les larmes me montent aux yeux rien que d’y penser) et j’ai pleurer à chaude larmes. Et quand je suis arrivé aux dernières pages je ne voyais plus rien ! C’est juste horrible, toutes ces pertes (car ce n’est pas vous spoiler de vous dire qu’il va y’avoir des morts c’est tout de même la révolte hein !) je suis choquée par la facilité qu’à Suzanne Collins à rendre cette guerre atrocement réaliste, les pertes qui en découle rende le tout encore plus bouleversant mais incroyablement réaliste, il faut bien l’avouer une guerre n’en est pas une sans la perte des êtres cher.

A la fin ça s’accélère moins que dans les précédents, peut-être parce qu’on se trouve dans l’esprit malade et perturbé de Katniss qui fait qu’on se sent un peu enveloppé dans une bulle, on est dans sa tête qui déplore toutes idées logique et ça fait mal au coeur de voir à quel point son état n’a cesser de se dégrader. Notre petite Katniss si forte qui plus les pages passaient depuis le premiers tome perdait de la confiance en elle et a fini par se faire fort rongé par la culpabilité, mais comment ne pas comprendre ? C’est une nouvelle fois atrocement réaliste et c’est surement pour ça qu’il est si dur de résister aux larmes ou encore de dire Adieu aux personnages, je pense notamment à Katniss et à Peeta, pour qui je me serais attacher plus qu’à n’importe quel personnages d’autres romans.

Oui Katniss et Peeta j’ai l’impression de les avoirs connu, c’est tellement puissant et difficile à expliquer mais ils me manque terriblement, et pourtant ça ne fait pas 24h que je leur ai dit adieu.

Je dois aussi dire que je n’imaginais pas meilleure fin, elle est parfaite mais malgré les quelques points de lumière je me dis que je vais avoir du mal à repenser à Hunger games sans avoir la gorge nouée ou encore les larmes aux yeux.

Je me répète un peu mais il faut que je vous fasse passer les merveilleux sentiments que m’a fait passer Suzanne Collins avec sa merveilleuse trilogie.

Dur de refermer cette chronique car c’est dire totalement adieu à ces personnages qui me manque déjà trop.

Heureusement il va y’avoir les films !

Je remarque aussi une grande qualité à cette trilogie  n’avez vous pas remarquer le décalage entre le premier tome et le dernier, ça se remarque un peu dans le deux mais dans le trois tout à radicalement changé, je pense notamment à la maturité de Prim ou encore la culpabilité de Katniss (comme je vous le disais plus haut) qui n’a fait qu’accroître !

J’ai vraiment beaucoup aimer réaliser ce changement évident entre les tomes et qui se fait avec une évolution remarquable.

Sinon pour ceux qui l’ont lu : [ Avez vous eu un arrière gout de déception quand vous avez vu qu’on ne connaîtrait pas les prénoms de ses enfants ? Parce que moi oui mais je trouve que le mystère qui plane au dessus est quand même agréable. Ou alors j’ai raté quelque-chose ? ]

Je crois que vous l’aurez compris, malgré que ce dernier tome ne soit pas un coup de coeur cette saga reste remarquable et inoubliable à mes yeux.

Vous ne pouvez pas ne pas la lire !

Merci infiniment Suzanne Collins pour cette merveilleuse histoire !   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s