Confusion (Cat Clarke)

Lu du 18 au 19 novembre

Editions Robert Lafon ; Collection R 

418 pages

Résumé :

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce blanche, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Elle n’en n’a aucun souvenir. Et quel est ce bel inconnu qui la traite avec tant d’égards ? Coucher sur le papier les méandres de son passé lui donnera-t-il la clef de cette cage dorée ?

Mon avis :

Confusion. Un livre qui me tentait depuis bien une grosse année, et dont j’attendais sa sortie VF avec une impatience folle.

Et, enfin, je l’ai eu, mais je n’osais plus trop.

Merci à leslecturesdemarion pour m’avoir décidée à le lire dans le cadre de notre lecture commune ; cela à rendue la lecture encore plus intense de voir que de ton côté aussi, le positif été au rendez-vous 🙂

Confusion ne m’a pas déçue, au contraire. Je l’ai dévorer en à peine 24 h, j’avais des priorités mais Confusion m’a toujours appelé quand j’ai du le poser. Et je me suis finalement résolue à le dévorer et non à le faire durer comme je m’étais dit que ce serait sympa de le faire, mais non, et puis de toute les façons : ce n’était PAS envisageable, loin de là.

Je vous annonce que j’ai eu un véritable coup de coeur pour l’histoire de Grace, une histoire si triste dont je ne suis pas prête de me remettre, vous pouvez me croire.

Grace à 17 ans, nous la découvrons enfermée dans une pièce à l’unique fenêtre barricadée et des murs blanc : blanc, blanc, blanc. Tout est blanc dans cette pièce et Grace est dominée par la peur, le doute et la douleur.

Que fait-elle ici ?

Dans cette pièce il y a une table avec un tas sensationnel de feuilles et de stylos.. elle n’en manquera jamais. Mais bon sang que fait-elle ici ? Tout est assez trouble, flou et mystérieux. Elle s’est apparemment faite enlever par Ethan mais même ça nous embrumé de mystère et de questionnements.

Quand l’histoire commence elle en est au « jour 3 » ; le livre n’est pas découpé par chapitre, mais par jour passés dans cette pièce blanche. Beaucoup de jours vont s’écouler où la seule chose qu’elle fera sera d’écrire.

Ecrire est la seule et unique occupation qui lui est accordée, dans un sens cela ne l’a gêne pas car elle adore écrire, mais bon au bout d’un certain moment, écrire peut devenir lassant, voir douloureux.

Le doute, la peur et la douleur sont sans contexte ses compagnons lors de toutes ces journées infernales qu’elle va devoir passer.

Ainsi que l’écriture.

Je dirais aussi qu’Ethan a été son compagnon le plus indispensable.

Evidemment vous ne comprenez pas de ce que je vous raconte, mais sachez qu’on ne comprends pas grand chose quand on lit Confusion..au contraire, on a plutôt tendance à se laisser emporter, entraîner par le flux et pour l’avoir dévorer aussi vite je peux vous dire qu’il a un certain côté addictif que je suis loin de lui reprocher.

Confusion m’a.. retournée, bouleversée, renversée, touchée mais surtout il m’a fait réalisé énormément de chose.

Je vous avoue avoir été profondément perturbée par la lecture, au point de faire des pauses pour pleurer un bon coup et reprendre calmement l’histoire de Grace.

C’est assez compliquée de vous décrire la sensation qui m’a dominée durant la lecture mais si vous voulez j’aurais tellement (mais TELLEMENT! ) aimée pouvoir être avec elle dans cette épreuve, la soutenir.

Evidemment c’est et c’était impossible mais durant, j’avais l’impression d’être à ses côtés, de lui tenir la main et.. j’aurais aimée que ce soit le cas, car même si ce n’est que de la fiction soyez sur qu’il n’existe que peu de personnage aussi proche de nous que Grace.

Elle est attachante et personnellement je me suis instantanément prise d’affection pour elle et je ne suis pas prête de laisser disparaître de ma mémoire ;  la fin est bien assez cruelle comme ça !

Je vous parle d’elle comme si c’était une amie que je voudrais protégée et je vous assure que c’est un peu ça ! Pendant les 400 pages de lectures en sa compagnie j’étais plus elle que moi.. et ça me brise de devoir la quitter, surtout ainsi.

Je ne vous raconterai pas l’histoire, il vaut mieux la découvrir par soi-même.. je ne pense pas qu’il soit possible d’être déçu ; bien que j’ai lus des avis qui disaient totalement le contraire, pour ma part, je ne pense pas que cela soit possible.

Voilà quelques exemples de ce qu’on peut ressentir, je l’ai un peu ressentis moi-même..

  • Par moment vous vous direz peut-être que l’histoire est finalement assez plate.
  • Plus tard que ce genre d’évènements arrivent plus souvent qu’on ne le pense..

MAIS franchement permettez moi de vous dire que si vous avez un minimum pris Grace en affection, rien ne vous paraîtra plus horrible.

En tous les cas soyez sur que vous serez heureux de découvrir chaque point par vous-même et qui sait d’être vous aussi complètement anéanti par la conclusion.

Une conclusion absolument parfaite si je puis dire mais malheureusement trop cruelle..

Lors des 5 dernières pages, j’ai compris.

Compris quoi me direz-vous.. compris beaucoup de choses et surtout que l’injustice était vraiment la pire des salopes (vous m’excuserez l’expression j’en suis sur) et j’ai littéralement fondu en larmes là comme ça, d’un coup, sans même m’y attendre, je ne m’attendais pas à une fin aussi cruelle.. je suis bouleversée. Je suis même triste.

Quand j’ai compris qu’il n’y aurait pas de happy end pour Grace (même si ce n’est pas définissable ainsi) je me suis sentis brisé en milles morceaux.. mon petit coeur à volé en éclat car j’ai adoré l’histoire de Grace, j’ai adoré la comprendre et voir plus loin que la surface, plus loin que la gamine égoïste et immature que l’on peut lui trouver si on ne creuse pas un peu, j’ai adoré l’aimer comme ma meilleure amie ou encore ma propre soeur et si vous connaissez la fin alors vous comprendrez que je compte lui garder une petite place bien certaine dans mon esprit contrairement à l’incertitude douloureuse des dernières lignes.

Un personnage unique et que j’aime de tout mon coeur  ♥

Leslecturesdemarion à elle aussi adoré ce livre, sa chronique sera bientôt en ligne ^_^

Publicités

Une réflexion sur “Confusion (Cat Clarke)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s