Les secrets de Summer Street (Cathy Kelly)

Lu autour du 15 août 2012

Editions Pocket 

500 pages

Résumé :

Dublin. Summer Street, une rue pimpante, des maisons bariolées. Tout ici respire la sérénité, la vie simple, les vraies valeurs. Cette petite maison de brique par exemple : elle abrite l’exemplaire famille Devlin – trente ans de vie commune, une réussite. Cette autre voit le retour au bercail de Maggie, beauté timide cachée derrière ses boucles rousses. Dans cette autre encore, Faye élève seule une ado qui se cherche. Trois maisons. Trois familles. Trois lourds secrets. Qui ne demandent qu’à être révélés…

Mon avis :

Bon avant de parler de cette lecture nous allons faire un petit jeu, êtes vous prêts à décortiquer ce titre ?

Bon alors c’est parti !

« les secrets de Summer Street » => ce qui ressort à la lecture de ce titre est « secret », avec « les » donc « secretS » puis « Summer Street » qui appuie l’idée du roman. Je pense que jusque là nous sommes d’accord, après d’une manière où d’une autre on va faire un assemblage d’idée (à tort sans aucun doute) entre Summer Street et Wisterlane, et cela est totalement à cause de la couverture trompeuse.

Maintenant seconde étape de ce petit jeu, passons au décorticage de la couverture !

=> Qu’en ressort-il ? Ambiance vivante, pleine de couleur, une jeune femme au summum de l’indiscrétion, une ambiance à la trahison et au petit coup bas, êtes vous d’accord avec moi ?

Et pour finir, terminons ce petit jeu sur le décorticage du résumé !

=> « Dublin. Summer Street, une rue pimpante, des maisons bariolées. Tout ici respire la sérénité, la vie simple, les vraies valeurs. » en lisant cette phrase je me suis toute suite senti dans de l’ironie, que par conséquent cette petite rue avait beau être tout ça ce n’était qu’une façade, et je pense que tout le monde associerai cette phrase à de l’ironie.

 » Trois maisons. Trois familles. Trois lourds secrets. Qui ne demandent qu’à être révélés… » => Lourds secrets ? ai-je bien lu ? Qui ne demande qu’à être révélés ?! Oulà je me demande si j’ai un cerveau en décalage avec l’éditeur, car j’ai comme l’impression d’avoir été prise pour une imbécile dirons-nous et que franchement toute cette façade est mensongère !

Alors ok niveau secret, on a vu bien mieux et surement bien pire mais là non ! Je désapprouve, l’éditeur à clairement chercher à nous faire une ambiance de petite rue pleines de péripéties malsaines et de trahisons, on a décortiquer tout ça en haut pour en venir ici : Pas de terribles secrets, juste des erreurs qui les pèsent ! Mais mince alors, des erreurs que l’on cache ce ne sont pas des secrets !

Nous suivons trois familles :

  • Christie, la bonne gentille voisine toujours là pour les autres, un bon mari, deux enfants qui ont désormais la trentaine, bref elle est à Summer Street depuis 30 ans maintenant et elle est surement une des voisines les plus aimés et les plus admirés, et ici quasiment aucune ironie ni désillusions n’ont leurs places, car elle est vraiment tout ça.
  • Maggie qui reviens chez ses parents après une assez dure et brutale rupture avec son copain de longue date (5 ans de vie commune) qu’elle a surprise avec une étudiante (il est professeur) ! Son retour à Summer Street la projette dans de douloureux souvenirs.. depuis quand des souvenirs marquants font-ils office de secrets ?!

  • Faye mère célibataire d’une adolescente de quasiment 18 ans Amber. Amber se cherche, se perds et mène la vie dure à sa mère. Mais là encore une fois le côté rebellé de Amber donne bon dos au pseudo-secret de Faye, car bon ok, c’en est peut-être un à la base, mais pff non ! 

Donc moi je vais vous le dire clairement et surtout sincèrement : ici aucuns coup bas, les trois persos ont des relations absolument pas crédibles quant aux situations qui les réunies ! Des secrets qui ne vole pas haut, qui sont banals à souhait et surtout aucun suspens, rien ne nous tiens en haleine.

Des scènes m’ont littéralement fait hurler de rire et sortir les yeux de la tête, tant c’était n’importe quoi (heureusement il n’y en a pas trop..) et par conséquent j’insiste : ce roman est mensonger, ici pas de lourds secrets, et aucune urgence à les raconter. Franchement ils auraient pu rester secret à jamais que ça n’aurait gêner personne à proprement dit !

Je suis énormément déçue que l’éditeur ai choisi de mettre toutes ces inepties en gros sur son livre au lieu de le présenter tel qu’il est vraiment !

Je ne vais pas catégoriser le roman comme une « déception » car ce n’est pas le cas, je suis profondément déçue par Pocket mais le livre en soit à de bonnes bases, de bonnes idées, des persos assez sympa mais bon aussi quand on s’attends à autre chose difficile de s’attacher au récit !

Moi je vous le présente comme la vie assez monotone de quelques familles dans la petite rue de Summer Street, en soit deux trois intrigues sont bien sympa mais je ne conseille pas !

Dans une ambiance aussi mensongère que l’éditeur nous impose par son résumé, sa couverture et son titre : je dis non.

Publicités

2 réflexions sur “Les secrets de Summer Street (Cathy Kelly)

  1. Onee-Chan dit :

    ouf ! J’ai vu ce roman et été attirée par la couverture mais j’avais les craintes que ta critique révèle et donc je ne l’ai pas acheté : ça paraissait trop beau pour être vrai : j’ai bien fait !! merci pour cette critique honnête !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s