Yona ; fille de la préhistoire, T2 (Florence Reynaud)

Lu autour du 25 septembre 2012

Editions Pocket Jeunesse

115 pages

Résumé :

20 000 ans avant notre ère…
Yona douze ans, met ses pouvoirs de guérisseuse au service des hommes et des animaux. Yona a quitté son clan. Maintenant, elle vit seule avec frère loup. Le danger est partout: le chef Murg la traque sans relâche et les fauves la guettent. Jusqu’au jour où, au fond d’une grotte, des liens l’attaquent ! Yona est alors sauvée par un mystérieux garçon qu’elle surnommera bientôt Dent de lion…

Mon avis :

Un livre qui n’aura pas su me satisfaire, non pas que j’en attendais des milles et des cents, mais me détendre en la lisant oui je m’y attendais.. Et puis non.. ça ne c’est pas produit.

Énorme soucis avec le style !

Eh oui, il y a quelques temps je vous faisais la remarque sur la chronique de La maison qui s’envole de Claude Roy que j’avais trouvé pire au niveau d’un style déroutant : « je n’ai pas aimer le style, j’aurais presque dit que je l’eus détester mais depuis j’ai trouver encore pire (on en reparlera) » et c’est maintenant que l’on va en reparler.

Je sais que les lectures jeunesse, très jeunesse n’ont en soit pas a proprement dit un style et pourtant si, quand même ! Chaque lecture constituer de plus de phrase que d’illustration, à forcément un style et ici celui de Florence Reynaud m’a déplut au possible !!

Cette lecture à été proche du calvaire, et pourtant elle était loin d’être interminable.

J’ai aussi eu un soucis qui vous paraîtra peut-être plus justifier : les personnages ! Pire que tête à claque ! Et qu’on ne me sorte pas encore (oui ce genre de réflexions m’agace !) que c’est du à la jeunesse car en Young-Adult y’a aussi son lot de personnage chiant au possible ! Et donc ici entre Yona gamine un tantinet pourri gâté qui réalise un peu que la vie n’est pas rose et qui ne fais que de bouder et Dent de Lion qui lui est pire que lunatique, pire qu’imbuvable aussi, ouais, ouais je sais ; il a vécu des choses super durs mais ça l’a pas fait du tout avec moi, j’y peux fichtrement rien. Puis il est pas non plus obligé de passer d’un extrême à l’autre sans aucune cohérence hein…

Passons ! Je ne reviendrais plus vers cette saga au nombre de tomes décourageant ! C’est au bon sens de chacun d’aimer ou non cette lecture, avec moi ce fut « pas » j’espère que pour vous ce sera « ou pas » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s