Le poids des secrets, T3 (Aki Shimazaki)

Le poids des secrets, T3

Lu durant le mois d’octobre 2012

Editions Babel 

115 pages

Résumé :

Lors du tremblement de terre de 1923, qui a dévasté la région du Kanto et entraîné plus de cent quarante mille morts, la Coréenne Yonhi Kim devient, question de survie, la Japonaise Mariko Kanazawa. A la fin de sa vie, alors qu’elle est veuve, mère d’un chimiste et grand-mère de trois petits-enfants, le mystère de sa naissance lui est dévoilé : le prêtre catholique qui l’avait recueillie dans son église lors du tremblement de terre, surnommé monsieur Tsubame, était-il l’instrument du destin qui a permis à cette hirondelle de s’élancer hors du nid ?

Mon avis :

Ce troisième tome est mon favori (bien qu’il soit en concurence avec le T5 mais nous en reparlerons) et je me fais une joie de vous en écrire la chronique aujoud’hui !

Ce qui est très bien c’est que l’on continue à découvrir cette sorte de toile qui lie les personnages entres eux de tomes en tomes et ce qui est encore plus super c’est ce lien qui nous dévoiler par le passé. Souvent les passés sont lourds de secrets (référence au titre) et ce troisième opus le démontre parfaitement, il m’a vraiment captivée et bouleversée.

Aki Shimazaki à une écriture sublime, très poétique et envoutante. Elle reste discrète mais on sent bien que ce qu’elle écrit la touche, sinon je ne crois pas que j’aurais été aussi renversée et pourtant c’est le cas. L’auteur m’a vraiment tapée dans le coeur.

Le personnage de Mariko Kanazawa est celui que nous allons d’avantage comprendre er connaître ici.

La vie s’avère d’emblée cruelle et compliquée avec elle et le courage dont elle va faire preuve lui sera toujours utile et ça on l’a quelque part déjà compris, nous, au travers des tomes précédents et dans celui-ci on découvre pouquoi.. et whaou..! Fictif oui non, difficile de ne pas admirer un tel courage !

Mariko va devoir traverser bien des épreuves et l’une des plus difficiles sera de devoir refouler sa propre identité pour simplement.. vivre.

J’ai été étonnée par tant de douceur et de froideur ; c’est un mélange d’un peu de passé et de futur, de ce qu’elle a été et sera.. les sentiments démontrent mieux que quoique ce soit les faits. Et pour Mariko les faits sont terribles.

Je me suis véritablement attachée (accrochée ?) à cette jeune femme. Et ce tome  je n’en démord pas, restera mon chouchou.

 Tant d’émotions dans un si petit livre.. un sublime petit livre.

Le + : La saga « Le poids des secrets » est sorti en intégrale poche chez babel au prix de 32 euros. 

Publicités

Une réflexion sur “Le poids des secrets, T3 (Aki Shimazaki)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s