La Déclaration, T1 (Gemma Malley) + Avis de la Relecture

La déclaration

Lu durant l’été 2010 

Editions Naïve

366 pages

Résumé :

Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s’ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n’auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n’a plus de parents désormais. Confinée dans l’enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu’au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

Mon avis :

     Une histoire troublante et à la fois magnifique.

Parfois j’avais envie de secouer Anna dans tout les sens tellement sa naïveté été assommante, j’avais envie de lui ouvrir grand les yeux.

C’était stressant de la voir si accrochée à cette foutue déclaration !

J’ai beaucoup aimé ce livre, bien qu’il fasse un peu peur, ne laissons jamais le monde devenir ainsi !

La fin est aussi bien triste que pleine de bonheur.

Scénario de qualité, il n’y a pas à dire.

J’ai hâte de m’acheter la suite !!

Mon avis après relecture :

Lu autour du 25 mars 2012

     J’ai été vraiment heureuse de retrouver ce livre à l’occasion de la lecture commune organisée sur livraddict.

J’ai décidé de le relire pour pouvoir me plonger dans la suite plus facilement.

Je l’avais lu il y a bientôt deux ans mais j’ai retrouvé cette sensation d’addiction et de bien être en le (re)lisant.

Anna est un personnage vraiment attachant, tout comme Peter. Ils rendent l’histoire encore plus merveilleuse avec leurs
personnalités touchantes.

Comme le dit la 4ème de couverture nous avons ici un livre plein de vitalité et qui nous parle de l’adolescence avec
beaucoup de douceur.

Ironiquement la vie à beaucoup de place dans ce livre, dans le sens où à mes yeux ce n’est pas vivre que de se rallonger
l’existence, non pour moi quand on entends vraiment parler de la vie ici, c’est dans son plaisir, quand Peter nous raconte  ces rares instants passés dans des champs à la campagne, là j’ai ressentis ce fort et puissant besoin de vivre, cette joie  de vivre hors du commun, que seul lui peut nous faire réellement part. Car tout ceux qui prennent le traitement ont perdu cette petite chose, ce petit bonheur de l’instant présent.

Ça aide à réaliser beaucoup de choses. J’ai déjà eu comme pensée que ce serait bien d’accéder à l’immortalité  mais non. Non vraiment et ce roman nous le démontre d’une manière incroyablement crédible, je ne doute pas que si on inventait un traitement de ce genre ; on pourrait finir dans une situation similaire.

Je trouve cette histoire magnifique, originale, touchante et bouleversante.

Difficile de rester de marbre face à tant d’injustice et de cruauté. Difficile de faire comme si de rien été quand on
voit ce qu’ils mettent dans la tête des « surplus ».

Non vraiment ce livre est génial, ne passez pas à côté de cette
petite merveille !

Une dystopie au dessus des autres grâce aux sentiments merveilleux qu’elle nous fait passer.

Vivement que je lise la suite ! 

Publicités

2 réflexions sur “La Déclaration, T1 (Gemma Malley) + Avis de la Relecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s