Chroniques de la fin du monde, T3 : Les Survivants (Susan Beth Pfeffer)

Chronique de la fin du monde, tome 3

Lu autour du 31 juillet 2012

Editions Pocket Jeunesse

253 pages

Résumé (modifié par moi-même, vive les spoilers) :

Cela fait maintenant un an qu’un astéroïde a percuté la Lune et provoqué un bouleversement climatique sans précédent.
Dans un monde ou tout s’écroule, Miranda tombe pourtant éperdument amoureuse d’Alex, qu’elle vient de rencontrer. Mais un terrible danger les menaces : les deux jeunes gens parviendront-ils à s’aimer dans un tel chaos ? Leurs destins sont en suspens…

Mon avis :

Le tome deux de « Chroniques de la fin du monde » m’avait bien plu, mais ce n’était quand même pas le coup de coeur de tous les temps que pour le premier.

Alors, l’idée de retrouver Miranda, personnage principal du premier tome, me réjouissait en tous points !

En dépit du fait que pour retrouver l’univers de ce tome il fallait aussi être capable de le quitter, car ce troisième est par la même occasion le dernier (fausse frayeur, il y aura bien une suite) et pour moi qui déteste par-dessus tout quitter mes sagas chouchoutes, je ne savais pas trop..

Au final.. lu en une petite journée, coup de coeur et anéantie comme toujours par la fin.

Pourquoi je vous le recommande ? Puisque oui je vous le recommande VRAIMENT si vous êtes un adepte de la saga et surtout si vous n’avez pas eu de problèmes avec les caractères des personnages auparavant, parce que sinon je ne suis pas sûr que ce tome vous plaira.

Personnellement j’adore l’égoïsme de Miranda, surtout qu’elle a fort mûrit ici ; quand au caractère macho d’Alex, je ne crois pas qu’il soit là pour qu’on l’accepte, mais plutôt pour faire réagir, à mon goût c’est une bonne prise de conscience sur certains agissements

Le problème étant plus quand Susan Beth Pfeffer décide de réunir nos deux loulous…le résultat n’est pas éblouissant, au contraire !

Je ne sais vraiment pas si je préférerai qu’elle s’en soit abstenue, mais je ne pense pas ! Disons simplement que quelques détails sont gênants dans cette relation.

Après moi ça ne m’a pas dérangée plus que ça, mais je le précise : ce tome donne un cocktail explosif de nos deux personnages.

Bizarrement moi ça m’aura plu du début à la fin.

Le réalisme est présent dans ce monde désormais apocalyptique. Les adolescents ne sont-ils pas égoïste à souhait ? C’est un de leurs traits majeurs et ici j’ai aimé que l’auteur en ai pris compte et que par la même occasion l’ai amplifié vis-à-vis du stress qui se dégage de la -leur- situation.

Tandis que pour Alex j’ai bien aimé qu’elle aille jusqu’au bout du trait qu’elle lui a choisi.

Il n’est pas juste agaçant, il peut aussi être très désagréable, voir imbuvable.. L’auteur ne s’arrête pas au milieu de son idée et c’est assez plaisant. On sait à quoi s’en tenir !

Je pense qu’en appréciant ce fait-là, j’ai eu plus de facilité à adhérer.

La compréhension s’est installée d’elle-même, suivi de près par la compassion. Leur situation n’étant pas imaginable je me suis dit que leurs réactions étaient finalement assez exemplaires.

Du coup je pense aussi que c’est comme tout, c’est une question de ressentit !

Je sais combien accrocher aux personnages est important dans un récit -et encore plus dans une saga- j’avais envie d’émettre mes opinions sur la question.

Plus précisément sur cet ultime tome : l’histoire n’est pas hallucinante comme d’habitude.

Le point central sont les personnages et la survie.

Le danger qui se dirige droit sur eux n’arrive que dans les cinquante dernières pages et ce n’est pas spécialement spectaculaire .. je dirais que ça l’est dans l’évolution de nos héros, mais mis à part cela l’histoire est assez neutre.

C’est un peu, une dernière aventure, la dernière, la conclusion dans cette survie absolue. J’avoue que j’attendais une conclusion un peu plus conclusive, mais ça permet d’imaginer sans soucis que l’auteur nous fasse une suite, elle a laissées les portes grandes ouvertes à cela (édit : il est confirmé qu’un quatrième tome est en cours d’écriture).

J’ai étais tellement heureuse de retrouver Miranda (plus tous les autres) j’ai vraiment adoré ce suprême épisode.

J’aimerais tant qu’il y ai une suite !!

Pour les trois tomes j’ai tout pleuré, pour les trois tomes je me suis sentie brisée, anéantie et carrément impuissante.

A chaque fois la perte fut plus dure.

A chaque fois j’ai adoré.

J’ai réellement trouvé une affinité avec les protagonistes.

Sincèrement je ne dirais pas non à un quatrième tome.

On ne peut pas tout aimer, mais moi je vous conseille avec le coeur les histoires de Miranda, d’Alex et de leurs familles dans ce monde qui s’effondre !

Alors, certes leurs comportements sont assez « hard », mais le contraire serait incohérent.

J’ai adoré !!

En quelques mots ce dernier tome est absolument dans la continuité, par conséquent si vous n’avez pas aimé les deux premiers je ne pense pas qu’il pourrait en être autrement de celui-ci

Je trouve cette saga très vraie et je ne peux pas ne pas vous la recommander.

Dur de se dire qu’en un an (moins d’ailleurs, car j’ai lu le tome un en début septembre 2011) j’ai bouclé cette merveilleuse saga..

C’est A LIRE !

Il serait tellement dommage de ne pas tenter, de ne pas essayer de comprendre les personnages.

L’auteur à su retranscrire une grande part de notre monde actuel en le projetant dans un chaos sans fond.

Pour ma part je ne pense pas pouvoir un jour radier « chroniques de la fin du monde » de mes souvenirs.

Le premier restera ma grosse découverte, mon gros coup de coeur.

Cette saga aura révolutionné quelque-chose en moi.

Merci Susan Beth Pfeffer !!

Une ode à la vie.. un miroir au reflet bouleversant, le tout avec un fond de décor apocalyptique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s