Légendes du Monde Émergé, T1 : Le destin d’Adhara (Licia Troisi)

Légendes du monde émergé, T1 - Le destin d'Adhara

Lu début septembre 2012

Editions Pocket Jeunesse

525 pages

Résumé :

Une jeune fille se réveille dans un pays inconnu, sans même se souvenir de son nom. Amhal, apprenti chevalier du Dragon, va l’accompagner dans un long voyage à la recherche de son identité et il lui donnera un prénom : Adhara. Alors que la jeune fille retourne dans le passé pour découvrir qui elle est, Amhal doit fuir le sien pour sauver son âme. Car le destin d’Adhara est lié aux forces occultes qui tentent d’entraîner à nouveau le Monde Émergé dans l’obscurité – une guerre où la mort ne sera pas semée par l’épée, mais par une terrible peste noire…

Mon avis :

Retrouver Licia Trosi. Avec Impatience.

Contrairement à Chroniques (du monde émergé) où j’avais ressenti une grande peur à l’idée de me lancer dans une nouvelle trilogie (Guerres du monde émergé) et tout cela et tout ça et bien ici j’étais confiante ! A tort ou à raison cela n’en reste pas moins un mystère !

L’auteur nous offre ici un roman très différent de ce qu’elle a pu faire précédemment, je me suis même à plusieurs reprises fait la réflexion que je n’avais pas l’impression de lire du Licia Troisi et encore moins une histoire se déroulant dans le Monde Emergé et j’ai trouvé ça perturbant !!

Ici nous retrouvons Adhara, enfin Adhara se trouve être d’abord « la fille » car cette dernière ne se souvient de rien, même pas de son prénom, ce sera Amhal qui après l’avoir sauvé lui donnera ce prénom.

Adhara se sent proche de lui, car après tout il est bien le seul à lui avoir porté le moindre intérêt et à chercher à l’aider dans cette horrible situation dont elle est la victime.

Ne rien savoir. Ni où on est. Ni quel âge on a. Rien. De. Rien.

Et Amhal est là, la sauve, la protège et lui donne des idées, mais Adhara s’interroge, ce qu’elle ressent à son égard est-ce cette chose appelée Amour ou de la simple reconnaissance ?? La question se pose.

La réponse m’est sincèrement resté en travers de la gorge.

En soit l’idée est tout à fait excellente, c’est d’ailleurs pour cela que cette lecture est un petit coup de coeur mais bon sang, rien à voir avec tous les tomes précédents !!

Je crois qu’il faut vraiment s’attendre à être surpris et s’attendre à pouvoir être déçu, car dans le cas contraire en plus d’être surpris on est choqué !

A la fin de cette lecture j’ai réalisé avec clarté que l’auteur nous avait raconté l’histoire en se tenant à un schéma temporel étrange. Dans le sens où le début est en réalité « un début pas très début » et tout ce qui se suit après est un enchaînement d’actions et d’évènements vraiment très important et puis à la fin du livre se passe la grosse scène digne d’un dernier tome, et pourtant je vous rappelle qu’il s’agit du premier ! C’est donc avec un peu de désarroi que je me suis fait à l’idée que cette saga risquait d’être très brusque, vive, « droit au but » voir violente et assailli de trahison pendant tout son long et ça ne me réjouit que moyennement.

Comme toujours les personnages sont incroyablement attachant, même si ici du coup j’ai eu un peu plus de mal à cause des dits évènements qui viennent gâchés toutes les relations (Grrr) !

Le vrai point fort de l’auteur c’est qu’elle sait parfaitement créer des personnages, qu’ils soient amnésiques ou non ils ont tous quelque-chose d’hyper profond à partager, leur passé est irrémédiablement passionnant et rien que pour eux on peut s’accrocher quelle que soit la situation déplaisante du récit. C’est un peu ce qui s’est passé pour moi, j’ai tellement aimé les personnages que je me suis accrochée à eux et pour eux ! Malheureusement Licia Troisi est cruelle (sadique ?!) et du coup je me sens encore plus obligée de lire la suite pour cette fois espérer un retournement de situation impossible ! Eh oui je sais, c’est beau de rêver !!

Il faut aussi savoir que je me suis sentie pas mal dérouté parce que l’auteur fait des personnages de Guerres… Je savais que Doubhée était Doubhée mais impossible de l’associer à celle de Guerres.. et je ne sais pas du tout pourquoi !!! Il y a un personnage qu’elle « malifie » et ça m’a donné de vrais frissons !

A mon goût ce premier tome de cette troisième trilogie du monde émergé est de loin le moins bon, mais il est aussi très spécial, plus sombre, plus particulier et fortement perturbateur, c’est pour toutes ces raisons que je l’ai aussi bien beaucoup moins aimer, que j’ai aussi été très impressionnée.

Un petit coup de coeur et beaucoup d’attentes pour la suite (qui est dans ma PAL) mais qui attendra un petit peu 😉

Une lecture dérangeante par bien des points abordés, mais surtout dans la particularité nouvelle de l’écriture et du style de l’auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s