Les nouvelles petites filles modèles, T1 : L’accident (Rosalind Elland Goldsmith)

Les nouvelles petites filles modèles, T1

Lecture débutée le 02 et finie le 03 janvier 2013

Editions Hachette

306 pages

Résumé :

C’est l’été. Le chant des cigales monte jusqu’au vieux moulin. Madeleine somnole, bercée par la chaleur et les senteurs de Provence. Soudain, un bruit épouvantable. Un accident ?

Camille, Madeleine, Marguerite, et l’inoubliable Sophie… Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur reviennent, et elles ont grandi ! Elles désobéissent et se chamaillent encore, mais la recherche du bonheur occupe toujours leur coeur.

Mon avis :

Je suis une fan démesurée de l’univers des « Malheurs de Sophie » inventé par la Comtesse de Ségur, je porte un amour fou pour Sophie que je considérais enfant comme ma meilleure amie et pour qui ratait un épisode du dessin animé était passible d’une crise de larmes purement exagérée 😉 Tout ça pour dire que lorsque j’ai appris qu’une saga complètement spin-off et extérieur (autre auteur, contexte, etc.) été sorti je suis devenue hystérique de joie et de curiosité redevenant par la même occasion une vraie fillette !

Quoi qu’il en soit : à peine reçu pour Noël, à peine dévoré. Je voulais trop savoir ce qu’il en était et puis j’avais besoin d’une lecture légère. Alors, verdict ??

J’ai passé un très bon moment, même mieux que ça, il n’empêche que j’ai deux trois petits points à reprocher à ce récit. Tout d’abord, un point purement personnel et qui ne se discute pas étant donné que c’est un ressentit on ne peut plus comme tel ! Durant toute ma lecture j’avais énormément de difficultés à rester poster dans le contexte temporel du 21è siècle exposer par Rosalind Elland Goldmsith, je n’avais de cesse de bloquer. Clairement mon cerveau n’a pas réussi à allier Sophie, Madeleine, Camille etc. au 21è siècle, ça faisait office de « bug » et de plantage ! Le seul moyen étant d’imaginer suivre l’histoire de personnages tout autres ou de revenir à un semblant de siècles précédant, mais difficile lorsque l’on voit Madeleine envoyer des mails ^^ C’est un détail purement personnel et instinctif qui m’a énormément dérangée durant ma lecture, j’avais envie de remettre les choses au point avec « je-ne-sais-quelle » partie de mon cerveau défaillante !

Du coup ce point-là implique forcément que je n’ai pas très bien réussi à faire le lien avec l’univers de la Comtesse de Ségur, ce qui est un peu dommage puisqu’à la base là était mon idée et mon envie. Je ne dis pas que c’est un ratage complet, car loin de là, j’ai à bien des moments de ma lecture était plongée dans une profonde et merveilleuse nostalgie, alors c’est tout de même ça de gagné !

J’ai passé un très bon moment si on enlève ces points cités et j’ai sincèrement envie de lire la suite, je suis même plutôt impatiente, comme quoi cela n’arrive jamais sans raison avec moi.

Un récit qui m’intriguait terriblement et qui a au moins su assouvir ma curiosité, pour ce qui est du reste je suis globalement très satisfaite et me ferait une joie de découvrir sa suite dès que j’en aurais la possibilité !

Retrouver Sophie, Camille ou encore Madeleine au 21è siècle est on ne peut plus déroutant, mais c’est sincèrement à tester !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s