La fille dragon, T1 : L’héritage de Thuban (Licia Troisi)

La fille dragon, T1

Lecture débutée le 04 et finie le 10 mai 2013

Pocket Jeunesse

288 pages 

Résumé :

Sofia, 13 ans, vit dans un orphelinat. Mais à son âge, il y a peu de chances qu’elle soit adoptée. Pourtant, le jour où un professeur d’ethnologie décide d’en faire sa fille, sa vie bascule. Il lui apprend qu’elle est une « Dormante », habitée par l’esprit d’un puissant dragon. Il a la mission de la préparer à combattre le malveillant Nidhoggr, une créature à l’origine de l’extermination des dragons et de l’assèchement de l’Arbre du Monde.

Mon avis :

« La fille dragon » est un ouvrage que je désirais avoir entre les mains depuis bien deux ou trois ans maintenant, je lorgnais sur la VO avec une envie folle en me maudissant de ne pas parler un mot d’italien… La vie est mal faite, il faut que mon auteur jeunesse favorite parle une langue dont je ne sais rien 😉 donc voilà pourquoi à peine sorti, à peine acheté et directement lu ! (Ce qui ne m’arrive finalement que très rarement, quand j’achète un livre il a toujours tendance à traîner dans ma Pile à Lire avant de passer à la casserole ^^)

Ce premier opus ne se place absolument pas dans le Monde Émergé et ne vise d’ailleurs pas le même public (du moins pas forcément, puisqu’avec moi ça l’a fait). C’est une toute nouvelle saga de l’auteur et qui est très ciblé jeunesse, à vue de nez je dirais 11-14 ans. Le monde émergé est incontestablement une saga pour jeunes, mais qui reste abordable à bien plus, ici je dirais que c’est plus délicat et que ça dépendra des personnalités. En tout cas avec moi ce point ne m’a pas dérangé et j’ai passé un très bon moment, tout en me rendant bien compte que j’étais plongé dans un univers plus enfantin et moins abouti que Le Monde Émergé. De toutes les façons je vais m’arrêter là dans les comparaisons entre La fille Dragon et Le Monde Émergé, puisque ça n’a absolument rien à voir.

J’ai adoré retrouvé le style, la plume de Licia Troisi en dépit que tout soit très différent de ce que je connaissais d’elle jusqu’à présent.

Nous suivons deux jeunes filles, aux premiers abord Sofia qui est sans conteste le personnage central (pour le moment du moins), puis ensuite peu après nous faisons la connaissance de Lidja qui est encore très discrète, mais en tous les cas pour les deux je les ai trouvées très attachantes.

Sofia pourrait en agacer plus d’un et j’avoue sans soucis qu’il y a des passages où moi aussi elle m’a tapé sur les nerfs, mais je n’ai eu aucun mal à voir plus loin, à voir une raison à son comportement agaçant. Le soucis étant qu’elle a une si mauvaise estime de soi, qu’elle est si persuadée de ne rien valoir et d’être une moins que rien que cela lui fait parfois (souvent ?) prendre des décisions assez mauvaises et qu’elle regrettera ensuite… mais je trouve qu’il faut savoir lui pardonner, car il n’y a rien de plus difficile que de vivre avec le sentiment de n’être rien et encore plus difficile de prendre de bonnes décisions avec un sentiment pareil. Je dois dire que je me suis beaucoup retrouvée en Sofia. L’auteur nous a très bien fait découvrir son personnage dans ce premier tome, du moins moi ça m’a suffi pour que je m’y attache.

Ce livre est, ce que j’appelle un « premier tome type », mais dans le bon sens. Nous avons vraiment les bases et seulement les bases d’un univers et d’une histoire, tout se met doucement en place. L’intrigue est très bonne, elle tient tout à fait la route et m’a beaucoup plu. La mythologie et l’ethnologie sont fascinantes, particulièrement pour les amoureux de la créature : le dragon. On ne manque pas d’informations, certes beaucoup de questions persistent, mais c’est une saga de cinq tomes alors Licia Troisi ne risque pas non plus de tout nous dévoiler dans le premier tome. L’action est suffisamment présente pour passer une lecture captivante.

Pour conclure j’ai été tout à fait convaincue avec ce premier tome de cette nouvelle saga de mon auteur adorée ! A vous de voir désormais si vous voulez vous lancer dans une nouvelle aventure !

Une aventure merveilleuse. Que feriez-vous si vous découvriez qu’un dragon dort en vous ?

Pour davantage de précisions, n’hésitez pas à regarder ma chronique vidéo :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s