Celle qui devait mourir (Laura Lippman)

Celle qui devait mourir

Lecture débutée le 24 et finie le 29 mai 2013

Éditions du Toucan Noir

528 pages

Résumé :

Au cœur des Etats-Unis, au lycée de Glendale, trois jeunes adolescentes nouent une amitié quasi fusionnelle. Elles se promettent de ne jamais se trahir, de toujours privilégier leurs liens à une quelconque attache extérieure.

Mais elles sont bien différentes… et en grandissant les tentations de la vie réelle les rattrapent vite. Jusqu’à la tragédie. On les découvre un jour, enfermées dans les toilettes de l’école, deux d’entre elles grièvement blessées,la dernière sans vie, un revolver à la main. Entre amitiés déçues, jalousie, ambition et rancœur : une enquête psychologique fouillée et menée de main de maître!

Mon avis :

« Celle qui devait mourir » est un livre qui m’avait attiré par son esthétique et son titre, puis évidemment son résumé très prometteur. Pour tout dire, je pense qu’il fallait que cette rencontre se fasse entre moi et ce livre… c’est un véritable coup de coeur. Je suis totalement conquise. Ce livre est une perle. Je suis tellement heureuse de m’être attardée sur sa couverture au détour d’un  rayon alors que je n’en avais jamais entendu parler.

J’avais besoin d’une telle lecture pour me rappeler qu’il existe de vrais bijoux et que ma passion pour la lecture a un sens (quand les coups de cœur se font rare et qu’on accumule les déceptions, il est difficile de maintenir sa passion). Cette lecture m’a vraiment fait du bien et il est certain que je ne pourrais jamais l’oublier.

Ce roman est bouleversant.

On évolue à un rythme parfait au fil de l’intrigue ; qu’est-ce qui aurait pu pousser trois meilleures amies à se tirer dessus dans les toilettes de leur lycée ?

Beaucoup d’interrogations apparaissent assez vite dans notre esprit, mais soyez sûr que vous aurez toutes vos réponses. Rapidement, le monde autour de moi n’avait plus aucune importance étant donné que j’étais dans le livre et nul-part ailleurs. Impossible de décrocher. Totalement dedans. La tête emplie par les événements qui se déroulent.

Difficile de mettre des mots sur ce livre. C’est facile (encore que) de vous dire que c’est un magnifique coup de cœur, mais beaucoup moins de réussir à argumenter. Si vous voulez quand je lis un livre, il est rare que je sache si ce sera un coup de coeur, une très bonne découverte, etc. Bref, la notation se fait presque toujours après avoir fini ma lecture, mais là ce fut une évidence quasiment dès le début. Et décrire ce qui est évident, c’est très difficile.

J’ai vraiment été touchée par ce récit…très touchée même, il n’a pas été rare que des larmes débordent subitement de mes yeux. Les mots de Laura Lippman sont sobres, neutres et justes. Son style s’éloigne du tragique de son récit. C’est une sorte de perfection. Cela permet au lecteur de réussir à s’impliquer dans l’histoire très facilement. C’est indéniablement agréable même si l’histoire, elle, n’a rien d’agréable.

Je pensais aimer évidemment, mais j’ai été totalement prise de court par mon subit amour pour le roman. Il est désormais certain que Laura Lippman est une auteur que je vais suivre de près (« Tes dernières volontés » a immédiatement rejoint ma PAL après avoir achevé celui-ci) !

Je regrette par contre énormément d’avoir à redire au sujet de la qualité du livre en tant que tel. Je ne suis pas ravie du travail des éditions du Toucan étant donné que mon livre s’est cassé en deux au niveau de la tranche. Plus j’approchais de la fin, plus ma lecture devenait compliquée puisque le livre se défaisait de plus en plus… quand on sait qu’il coûte 21 euros, c’est très limite ! Je me le rachèterai très prochainement en poche de façon à pouvoir relire cette perle autant que je le veux sans avoir à m’inquiéter de voir mon livre mourir à cause d’un mauvais travail de la maison d’édition ou de je ne sais qui.

Je ne connais pas de mots assez forts pour décrire cette sublime lecture. Cette rencontre avec ce livre est pour moi plus magnifique que jamais. Je vous le recommande d’urgence !

• Ce livre est disponible en poche aux éditions Points ♥

Publicités

2 réflexions sur “Celle qui devait mourir (Laura Lippman)

  1. Lor Miimiix dit :

    Moi j’ai vue ce livre a la bibliothèque, J’ai kiffer la couverture puis je me suis attarder aux résumer qui m’a énormément plus!! Alors je l’ai pris, je l’ai lue, je vous avoue que je ne comprenais rien au début, il y avait tant de personnages, tant d’histoires différentes…Mais maintenant j’ai compris et je serais vous réciter la vie de la plupart des personnages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s