Wings, T2 (Aprilynne Pike)

wings, T2

Lecture débutée le 14 et finie le 16 août 2013

Editions Pocket Jeunesse

407 pages 

Résumé : 

Bien que Laurel soit venue à accepter sa véritable identité de fée, elle refuse de tourner le dos à sa vie d’Humaine – et particulièrement à son petit ami, David – pour retourner dans le monde des fées. Toutefois, lorsque Laurel est convoquée à Avalon, ses sentiments pour Tamani, la charismatique sentinelle féerique, sont indéniables. Elle est forcée de faire un choix – et il pourrait lui briser le coeur.

Mon avis 

Le premier tome de « Wings » avait été pour moi au-delà du coup de coeur, c’était ce que j’ose parfois appeler un coup de foudre. Les livres indescriptibles et illuminant en font partis. Et par conséquent j’avais autant d’impatience que de crainte à lire cette suite. Résultat ? Bilan assez mitigé. Je suis davantage mécontente que satisfaite. Quel dommage…

Ce second tome souffre d’un cruel manque d’action qui endort et ennui le lecteur qui même avec la meilleure volonté décrochera face aux longues et redondantes descriptions du monde d’Avalon (le monde des fées et des elfes). Certes, c’est beau, c’est magique, j’adore ça, mais au dépend de l’action c’est surtout agaçant. J’aurai aimé savoir profiter au maximum des superbes descriptions, mais passé la moitié du roman je n’y pouvais rien : l’ennui et l’impatience d’un petit quelque-chose à me mettre sous les dents, étaient plus forts que ma bonne volonté.

En somme, pour résumer ce livre : il ne se passe rien. Absolument rien de rien. On tourne en rond comme cela n’est pas possible. La plus petite dose d’action est vue et revue du premier tome. Aucune innovation, aucun avancement. Rien de concret !

Je suis sincèrement agacée de cette lecture, je ressens le besoin de voir la finalité de tout ça, car pour moi l’auteur elle-même ne sait pas où elle va. A la fin de ce tome 2, nous n’avons pas de nouvelles attentes par rapport à la fin du tome 1 (puisque rien n’a avancé) si ce n’est ne pas nous ennuyer dans la suite.

Le triangle amoureux atteint le summum de l’insupportable. Laurel est une véritable « tête-à-claques », je n’en peux plus de son comportement par rapport à ses petites amourettes. Du « je-t’aime-moi-non-plus » à toutes les sauces… qui n’en finit pas. A la fin le poisson est encore plus noyé que je ne le pensais possible. Franchement ses petites romances à l’eau de rose m’ont dégoutée de ma lecture, c’était détestable et irritant. On repassera pour le côté passionnant et vibrant.

Pour conclure je suis assez déçue… Récit très, très lent, pas d’action, personnages agaçants et égoïstes. Ma lecture à osciller entre « haut » et « bas » et s’est conclue sur, « très bas ».

Je lirais la suite pour mon amour de l’univers !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s