Radiance, T3 : Au coeur des rêves (Alyson Noël)

Radiance, tome 3

Lecture débutée le 27 août et finie le 04 septembre 2013

Éditions Michel Lafon

222 pages

Résumé :

Riley espère profiter de ses vacances pour se rapprocher de Bodhi, son mentor qu’elle aime en secret. Alors qu’elle parcourt l’Au-delà, elle tombe sur une mystérieuse Fabrique à rêve, qui lui permettrait de communiquer avec sa sœur Ever qui lui manque tellement.
Hélas, un fantôme malveillant a déjà investi les lieux, et créé les cauchemars les plus effrayants pour terroriser les vivants. Et si Riley aidait cette âme en peine à retrouver la paix ? Voilà qui impressionnerait Bodhi ! Et elle pourrait alors entrer en contact avec Ever. Mais est-elle prête à affronter ses propres démons ?

Entrez dans la lumière éternelle

Mon avis :

Radiance est une saga que j’ai commencé depuis assez longtemps, je dois bien le dire, mais que je peinais à poursuivre. Probablement parce que ma lecture du second tome avait été décevante et que plus le temps passait, plus mon envie s’amoindrissait. Quoi qu’il en soit ces temps-ci je ressens le besoin de lire les « vieux » livres de ma PAL et surtout de continuer mes sagas en cours, alors je me suis lancée dans ce troisième opus. Et j’ai détesté ! Il n’y a pas autrement que je peux le dire…

Il vous intéresse sans doute de savoir pourquoi ; et bien ce fut une horreur d’ennui du début à la fin. Ce livre est court, écrit trèèès gros et pourtant interminable. Et oui ! quand il n’y a pas d’action, que le personnage principal est absolument insupportable et immature et que l’intrigue ne se renouvelle pas, moi personnellement, je n’ai aucune envie de poursuivre ma lecture. A plusieurs reprises j’ai eu l’impression d’une torture de retourner à cette lecture.

J’ai détesté Riley, au plus haut point. Je suis désolée, mais même si elle n’a que 12 ans et qu’elle ne peut pas grandir etc. etc. etc. son égoïsme dépasse toute limite de ce que je peux supporter personnellement. Son imbécillité atteint des sommets, mais vous n’imaginez vraiment pas… à plusieurs reprises j’étais là devant mon livre à hurler toute seule « mais c’est une blague ???! Elle peut pas faire ça ? Pas sérieusement ?! Mais elle est conne ou quoi ?! Pff elle me soûle. » et voilà… durant toute ma lecture. Ce fut merveilleux. Ou pas.

Rien que d’écrire cette chronique m’agace presque autant que la lecture le fut, car voilà pour moi c’est une absolue évidence : ce livre est dénué de tout intérêt, je le déteste, j’ai passé un moment exécrable et je ne le recommande pour rien au monde.

C’est souvent que je ressors des récits d’Alyson Noël avec le sentiment d’un bon potentiel mal exploité.

Je ne lirais pas le tome 4, ça c’est certain.

Message à retenir : Passez votre chemin ! Ne vous arrêtez surtout pas. Dans cette saga il n’y a que le premier tome qui est bon à prendre et encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s