Rien ne s’oppose à la nuit (Delphine de Vigan)

Rien ne s'oppose à la nuit

Lecture débutée le 25 et finie le 29 septembre 2013

Éditions Lelivredepoche 

401 pages

Résumé :

 Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.

Mon avis :

Il y a des livres qui nous touchent tellement (personnellement) qu’il n’y a pas de mots pour en parler… J’ai lu ce livre pour son contenu qui fait écho à des épisodes de ma vie et ceci explique pourquoi je suis incapable d’en parler ou d’en faire un article digne de ce nom.

Je m’en excuse, c’est dommage, car ce livre une pépite absolue.

Publicités

Une réflexion sur “Rien ne s’oppose à la nuit (Delphine de Vigan)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s