Je t’aime papa. Merci de m’avoir lu des centaines de livres pour m’endormir.

2b

Lorsque j’étais petite, ma mère est partie. Du jour au lendemain, elle a disparue, nous laissant ma sœur et moi complètement désœuvrée. Parfois elle revenait, mais elle nous faisait peur. Elle criait, elle ne voulait pas nous voir, elle avait des problèmes d’argent et elle était perdue dans sa vie. Et c’était difficile d’être une petite fille sans sa maman. C’était difficile de ne pas éclater en sanglots quand a l’école primaire on étudiait les rôles de la maman et du papa dans une famille. A cette époque on ne parlait pas encore des familles recomposées, des parents séparés et ainsi de suite. J’étais une des seules à avoir des parents divorcés et une mère qui passait son temps à apparaître pour re-disparaître ensuite.

1471349_1489600627989653_3352632797524602517_n

Je n’étais qu’une petite fille et ce dont j’avais le plus besoin c’était d’avoir des repaires stables. Et honnêtement je n’en ai pas eu beaucoup, mais ces deux-là dont je vais vous parler ont sauvés une partie de mon enfance et ont été comme un pansement magique sur mon cœur d’enfant. Je ne dis pas que la peine à disparue, loin de là, pour tout vous dire, j’en parle encore en thérapie à 20 ans… mais peu importe, quand je suis trop triste, que les souvenirs sont beaucoup trop lourds à porter, je me raccroche à ces deux repaires.

Le premier s’appelle Fabrice et c’est mon papa. Il nous a élevé tout seul ma sœur de 2 ans et moi de 5 ans lorsque notre mère est partie je ne sais où. Il était là pour nous réveiller tous les matins alors même que je l’entendais pleurer le soir en s’endormant. Il était là même quand on faisait des caprices et qu’on refusait d’aller à l’école, il prenait toujours le temps de nous expliquer pourquoi c’était important d’y aller. Et le soir après une journée de travail, il venait nous chercher à la garderie ou à l’étude. Parfois il était en retard et la maîtresse appelait la police, mais il finissait toujours par arriver, même quand c’était au tour de notre mère de venir. Ma mère n’a jamais été un repaire stable dans ma vie, tandis que mon père s’est toujours acharné à l’être. Ensuite, il nous préparait notre dîner alors que ma sœur et moi on se disputait ne voulant pas manger la même chose que l’autre, il cuisinait alors deux plats différents pour nous satisfaire. Et puis…il y a le deuxième repaire.

Chaque soir, en nous mettant au lit, il nous proposait des livres, des albums, des contes ou quoi qu’est-ce, qu’on choisissait et il nous lisait un ou deux livres pour nous endormir. Parfois c’était juste deux contes, mais ça durait aussi longtemps que deux petits livres. Je me rappelle encore les voix qu’il imitait à merveille à chaque fois qu’il changeait de personnages. Et je me souviens de ma sœur pleurant parce qu’elle voulait sa maman et j’entends encore mon père lui chanter des berceuses pour la calmer. Et moi je me souviens que je gardais toutes mes émotions en moi, que je ne pleurais jamais, mais que déjà à cette époque j’étais terrorisée à l’idée de m’endormir et de faire des cauchemars et que souvent je demandais « encore une histoire papa s’il-te-plaît » et que ça pouvait durer longtemps et que même quand il s’énervait à force, il n’était pas blessant ni méchant, mais tout simplement épuisé.

minirepaire3

Aujourd’hui encore, je me souviens de tous les livres qu’il nous lisait avant de dormir. Nous étions abonnés à l’école des loisirs et on avait souvent beaucoup de très belles découvertes.

Pour conclure cet article, je vais vous partager un Top 10 de ces lectures que mon papa nous lisait avant de dormir pour nous rassurer, faute d’avoir une maman pour le faire.

minirepaire1

Si vous avez des enfants et que vous avez l’opportunité de leur lire un de ces merveilleux livres (je me souviens parfaitement de leur titre et compagne 15 ans après !) ou au moins d’autres merveilles de l’école des Loisirs, n’hésitez pas !

minirepaire2

Je t’aime papa. Merci de m’avoir lu des centaines de livres pour m’endormir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s