Les 100, tome 1

Les 100, tome 1

Les 100 de Kass MORGAN
Editions France Loisirs
Lu en septembre 2017

Personne n’a posé le pied sur Terre depuis des siècles… jusqu’à aujourd’hui.

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.

Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité.

17/20

|+| Comment vous expliquer combien j’ai adoré ce livre ??! C’est un coup de cœur ! Je n’aurais pourtant jamais cru aimer autant, si j’avais su je l’aurais lu plus tôt ! J’avais regardé quelques épisodes de l’adaptation série il y a quelques années sans être plus convaincue que cela, mais le livre est très différent et bien meilleur !
J’ai adoré le système de narration mis en place par l’auteure alternant les personnages et le présent et les flash back, non-stop, NON-STOP ! Il n’y a pas une seule pause dans ce récit haletant. J’ai adoré-adoré-sur-adoré. Je me suis énormément attachée aux multiples personnages que l’on suit. J’ai énormément aimé re-découvrir la Terre avec des yeux neufs qui n’ont jamais vu la nature avant ça, la nature soit les arbres, les feuilles, les fleurs, l’eau, la beauté dans son état pur, une beauté qui nous entoure, mais que l’on ne voit plus.
La fin est magistrale ! Je me fais une joie à lire la suite au plus vite !

|-| Ce récit serait parfait si Clarke n’avait pas ce caractère… à s’en arracher les cheveux ! Elle baigne en plein dans un triangle amoureux malsain plus que pénible, mais on lui pardonne parce qu’elle est quand même quelqu’un de bien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s