Le carnet à secrets

14803287_1777621382520908_504087901_o

Le carnet à secrets de Olivier Latyk et Susie Morgenstern
Editions Nathan Jeunesse
Lu en novembre

Emma reçoit un cadeau très spécial. C’est un livre sans mots ni phrases, un carnet à secrets. Mais comment écrire dans ce carnet alors qu’elle ne connaît que les lettres de son prénom ? Heureusement, Emma a beaucoup d’imagination et une vie bien remplie…

4/5

14799824_1777621425854237_1073475206_o

Un magnifique album jeunesse qui vous apprends la valeur des petites choses de la vie.

A mettre entre toutes les mains des plus jeunes.

Les illustrations sont merveilleuses, c’est un vrai petit carnet plein de belles images.

Bleu Saphir & Vert émeraude

Bleu Saphir Vert émeraude

Bleu Saphir, T2 et Vert émeraude, T3
Editions Milan (macadam)
Lu en juillet

Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d’abord elle n’en voyait qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu’au jour où Gwendolyn comprit : elle n’était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d’autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu’elle voudrait, elle, c’est que son (beau) Gideon l’embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Bleu Saphir 4/5
Vert émeraude 5/5

J’avais lu le premier tome de cette saga il y a au moins 4 ans et je ne sais pas pourquoi j’ai laissé traîné ces suites.

|+| Dans Bleu Saphir on ne peut pas dire qu’il se passe beaucoup de choses et pourtant les pages se tournent toutes seules, sans doute grâce au fait que chaque personnage sont attachants.
Dans Vert émeraude les mystères se dévoilent, l’univers est encore plus représenté et mis en avant !Gros coup de cœur pour ce 3ème et dernier tome que j’aurais aimé voir ne jamais se finir.
L’auteur frôle la perfection. Son univers est assez complexe et l’on va de surprise en surprise.
Kerstin Gier tient son roman aussi fermement que si elle tenait les rennes d’un cheval..
Excellente histoire, très originale, prenante et aboutie.

|-| Intrigue parfois trop complexe et difficilement visualisable. Des descriptions inutiles et des mystères sont resté flou.

Le dompteur de lions, tome 9

Le dompteur de lions

Le dompteur de lions de Camilla Läckberg
Editions Actes Sud (Actes noirs)
Lu en juillet

C’est le mois de janvier et un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu’un en a fait une poupée humaine. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime.
De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l’instinct maternel n’a rien de naturel…

3.5/5

Je suis tellement heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler du nouveau Camilla Läckberg ; une de mes auteurs favorites pour ceux qui ne le sauraient pas encore 😉
Un neuvième tome que j’ai attendu de pieds ferment bouillonnant d’impatience.

|+| En premier lieu, premier point positif, comme d’habitude on est ravi de retrouver les personnages tous plus attachants les uns que les autres. C’est une réelle réussite de la part de l’auteur. A chaque tome on retourne à Fjällbacka avec joie. Et les personnages évoluent à chaque fois un peu plus et j’adore tout ça !
Second point positif : Je me demande sérieusement d’où lui viennent de telles idées ; l’intrigue est parfaitement ficelée et ne souffre d’aucune négligences.
Les détails marquent immédiatement le lecteur ! Pour tout vous dire, à la lecture de l’autopsie je n’étais pas loin de vomir, merci Mme Läckberg 😉
Troisième point positif : nous suivons toujours plusieurs intrigues dont une passé-présent comme toujours, plus d’autres intrigues sans liens apparents, mais… on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre avec l’auteur. Je trouve qu’elle a un don pour réussir à tout recouper à la fin. On devine peut-être quelques détails, mais pour ce qui est de l’intrigue principale, pour ma part je me fais toujours avoir ! 😉 Son puzzle reste une véritable surprise finale.
Et pour finir : la beauté des paysages ! On s’y croirait presque.

|-| Je n’ai qu’un seul regret : je me suis un peu ennuyée au tiers du roman. Une fois nous avoir présenté ses personnages et l’ambiance, on patauge un peu dans l’enquête un petit moment et ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable, surtout dans un roman policier, MAIS rassurez-vous il y a de l’action, mais celle-ci arrive plus sur le tard qu’habituellement.

Pour conclure : Je veux un tome 10 au plus vite !! Les personnages me manquent déjà ! 🙂

 

La Sélection, tomes 4 & 5

La sélection, T4La sélection, T5

La Sélection, tomes 4 & 5 de Kiera Cass
Editions Robert Laffont (colection R)
Lu en juillet

Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.

4/5

Ah la Sélection ! Une saga qui m’aura fait vibrer tout en me donnant l’impression d’être dans des montagnes russes.
Un premier tome lu d’une traite et achevé sur les coups de 6h du matin. Une révélation, un vrai coup de cœur. 
Un second tome lu en moins de deux jours, mais détesté ! Aie ! J’avais rarement autant détesté un livre ahah… j’en attendais trop. 
Un troisième tome que je ne pensais pas lire et qui s’est avéré très bien
Un an plus tard je me décide enfin à finir la saga.

Le quatrième tome a été une très belle surprise, j’ai passé un très bon moment. Découvrir La Sélection de l’autre côté que dans la première trilogie. C’est une chouette composition.
Selon moi, Eadlyn n’est pas vraiment attachante, mais c’est un personnage très intéressant  et suivre avec son point de vue dithyrambique. Son évolution au cours du livre vaut le coup d’œil ! Et en le refermant je me suis aperçue que je l’adorais.
C’est une belle évolution. 

Le cinquième tome est la suite directe du tome 4. Je les ai enchaînés l’un après l’autre et c’était très bien ainsi ! Il faut savoir qu’il doit s’écouler à peine quelques heures entre le 4 et le 5 ! 
Alors, un petit conseil : enchaînez-les ! 
Le dernier tome m’a beaucoup plu ! J’aime la sensation d’avoir des papillons dans le ventre lorsqu’un si bel amour naît sous nos yeux.
Le final aurait pu être parfait si ça ne s’était pas terminé aussi rapidement, comme si l’auteur avait un quota de pages à ne pas dépasser .
J’ai vraiment beaucoup apprécié l’aspect politique et économique mis en avant dans ces deux romans. Je me souviens que c’est quelque chose qui m’avait dérangée dans le premier tome : nous n’avions pas d’accès ni d’informations sur ce monde, cet univers futuriste et dystopique.  

Pour conclure : ce fut une saga un peu en dents de scie pour moi avec des hauts (le premier tome restera à jamais un petit bijou à mes yeux) et des bas (le second tome m’a traumatisée de tant de déceptions) et cela restera une bonne découverte que vous devriez découvrir à votre tour ! 

J’en garderai un bon souvenir sucré, mais négativement un peu trop collant comme de la barbe à papa. 

Au revoir America 🙂 

 

20, allée de la danse : tomes 1 et 2

20, allée de la danse T2

20, allée de la danse T1

20, allée de la danse : tomes 1 et 2
Editions Nathan Jeunesse
Lu en juin

A l’école de danse de l’Opéra de Paris, c’est l’effervescence. Les filles de la 6e division, les plus jeunes de l’école, sont en compétition pour deux rôles dans un ballet à Garnier. Certaines comme Constance, se jettent dans le travail, d’autres à l’image de Zoé, se rebellent. Du haut de ses 11 ans, Maïna, elle, ne semble pas concernée. Elle aide ses amis, les encourage, les rassure…sans jamais penser à elle. Elle ne semble même pas consciente qu’elle pourrait être choisie. Alors elle s’interroge : a-t-elle sa place dans une écoled’élite où tous les élèves sont concurrents ? Comment concilier sa passion, son ambition, et ses amitiés ?

5/5

|+| J’ai eu l’agréable surprise de découvrir la collaboration entre les éditions Nathan et l’Opéra National de Paris.
Certes, ce sont des romans très jeunesse (7/10 ans), mais j’ai été totalement emportée par l’univers de la danse qui me fascine et m’éblouit à chaque fois.
Le style est simple, mais prenant à la fois. Vous pouvez être sûr que ces deux romans plairont aux petites filles, danseuses ou non.
J’ai adoré les personnages, formant un sympathique groupe d’amis. Un groupe d’amis solide et solidaire les uns envers les autres.
Chaque aventure nous captive.
Très sincèrement j’ai adoré ! J’en veux encore plus ! 😉

|-| Du négatif ? Non. J’en redemande !!!

Les derniers jours de Rabbit Hayes

Les derniers jours de Rabbit Hayes

Les derniers jours de Rabbit Hayes
Editions du Cherche Midi
Lu en juin

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

4/5

Un livre dont j’ai entendu beaucoup de bien et pour lequel j’ai tout simplement craqué.
Qu’en ai-je pensé ?

|+| L’auteur a véritablement une belle plume. Les personnages sont extrêmement attachants, ce qui rend la fin du roman d’autant plus déchirante.
Les jours passent à la bonne vitesse et on aurait presque l’impression de faire partie de la famille.
Il s’agit ici d’un livre que je n’oublierai pas de sitôt, voir jamais.

|-| Je n’ai pas réussi à verser plus que quelques larmes ; le style était parfois trop impersonnel à mon goût.

Geek Girl : Être ou ne pas être

être ou ne pas être

Geek Girl, tome 2.5 de Holly Smale
Editions Nathan Jeunesse
Lu en mai

Je m’appelle Harriet Manners, et je suis une andouille.
Je sais que je suis une andouille parce que je suis coincée dans un placard, que je répète en boucle « à l’aide, à l’aide, je suis coincée ! » et que personne ne m’entend, et aussi parce que je vais rater mon casting (pour jouer dans Hamlet de Shakespeare) alors que j’ai promis à ma meilleure amie d’y aller. Si je ne sors pas très vite, elle va m’en vouloir à mort. Mais, d’un autre côté… je suis vraiment nulle au théâtre.

Alors, que choisiriez-vous à ma place ?
Perdre votre meilleure amie ou vous ridiculiser à vie ?

4/5

Hey ! Je ne sais pas vous, mais moi je me méfie des livres spin-off, des nouvelles et autres petits romans de transition qui viennent compléter une saga. Et ici c’est le cas, il s’agit d’un court roman transitoire entre le tome 2 et 3 de Geek Girl. On pourrait même appeler cela une longue nouvelle. Bref ! Des doutes pour finalement avoir adoré ma lecture ! Et oui encore un livre que j’aurai pu ne jamais découvrir !

|+| Je vous le conseille mille fois !!! Surtout si vous êtes une grande fan d’Harriet, qui trouve encore de quoi se ridiculiser. Et ! Petit détail : je n’avais jamais autant ri depuis longtemps en lisant un livre. Merci Holly Smale, ça fait du bien.

|-| Cette histoire n’apporte strictement rien à la saga. Il y a également quelques scènes tirées par les cheveux, mais… c’est tellement drôle qu’on pardonne ça bien vite !