Ecrire…

Après un si long temps d’absence j’avais envie de reprendre les choses en main en commençant par vous parler de… l’écriture.

J’ai terminé mon roman en cours depuis de nombreuses années il y a quelques jours et je dois dire que ça fait bizarre, que je me sens un peu vide et perdue. Les premiers retours que j’en ai eu sont enthousiastes et ça me va droit au cœur, mais je me demande… tenter de le faire publier ? ou le publier entièrement sur Wattpad ? Je me le demande.

En tout cas c’est un projet d’accompli. Je me lance dans un nouveau projet, mais ce n’est pas simple, j’appartient encore à Petite Fée, mon roman. Mes personnages : Tessa, Holly, Nolhan et les autres, me manquent déjà et écrire une suite dans l’immédiat ne m’inspire pas. 

J’ai fini mon roman et j’en suis plus que fière !

BFF : loin des yeux, près du cœur

BFF

BFF : loin des yeux, près du coeur de Geneviève Guilbault et Marilou Addison
Lu en novembre 2017
Éditions Fleurus

Emy-Lee et Nadeige sont les meilleures amies du monde. Alors, quand les parents de cette dernière décident de la changer de collège, c’est une vraie catastrophe ! L’une et l’autre décident de tout tenter pour se retrouver de nouveau dans la même école. Nadeige accumule les bêtises pour se faire renvoyer, tandis qu’Emy-Lee, qui s’inquiète pour son amie, élabore des stratégies compliquées pour que ses parents la changent d’institution. Mais rien ne se passe comme prévu et, bientôt, elles rencontrent chacune leur premier amour… Quels sacrifices Emy-Lee et Nadeige seront-elles vraiment prêtes à faire pour se revoir ?

14/20

Un roman reçu grâce à la maison d’éditions Fleurus que je remercie.

|+| Un roman qui se lit extrêmement vite ! Il se dévore littéralement grâce à la narration fluide et à l’insertion de nombreux mails/SMS et c’est pour moi un point qui m’a beaucoup plu ! J’ai bien aimé le lien qui lit ses deux meilleures amies séparées contre leur gré.

|-| Attention ce roman s’adresse à un public pré-adolescent (de 10 à 15 ans) ce qui n’ait pas mon cas et qui fait que j’ai passé une lecture superficielle ! J’ai (très) souvent levé les yeux au ciel et trouvé ma lecture mièvre. C’est un point négatif sans en être un, car je ne suis simplement pas le public visé 😉

La fille dragon, tome 5 : l’ultime affrontement

La fille dragon, T5

La fille dragon, tome 5 : l’ultime affrontement de Licia TROISI
Lu en janvier 2018
Éditions Pocket Jeunesse

15/20

Nidhoggr est de retour. Le sceau qui le retenait prisonnier s’est brisé et il déverse sa puissance maléfique sur la Terre. Sofia et les Dragoniens n’ont qu’un recours pour l’arrêter : retrouver le fruit de Thuban et restaurer l’Arbre-Monde. Mais alors que Sofia a besoin de toute l’aide des siens, les dragons commencent à disparaître du cœur de ses compagnons… Seule, la Fille Dragon parviendra-t-elle à sauver Dragonia ?

Ah ! Encore une saga de Licia Troisi de finie ! Quel plaisir !

Mes avis sur le tome 1 et le tome 4

|+| Pour ceux qui ne le sauraient pas, Licia Troisi est mon auteur préférée et j’ai été plus que ravie de découvrir à nouveau sa plume.
Licia Troisi est très connue pour sa saga du monde émergé (que j’aime d’amour) et beaucoup moins pour celle-ci qui s’adresse à un public plus jeune (de 10 à 16 ans), mais pour ma part j’ai adoré ! Quitter les personnages de cette saga me fait tout drôle, je m’étais réellement énormément attaché à eux, en particulier à Sofia le personnage central. Sofia que l’on découvre à 13 ans dans le premier tome un brin immature et totalement dénué de confiance en elle et que l’on retrouve ici deux ans plus tard à 15 ans, pleine de force et d’assurance. 
Pour résumer brièvement j’ai vraiment apprécié cette saga, mais c’est ce dernier tome que j’ai préféré ! Je l’ai adoré ! Il a frôlé le coup de cœur. Il conclut merveilleusement bien la saga. Il y a beaucoup d’action et peu de répit. Parfait !
|-| Enfin presque parfait, j’aurai juste aimé que la scène de l’ultime affrontement, le dernier des combats et des batailles, soit plus longue et un poil plus puissante.

P’tit gros

P'tit gros

P’tit gros de Benoit Grelaud
Lu en novembre 2017
Éditions Fleurus

Axel est un garçon en surpoids. Au collège, un groupe de jeunes profite de sa solitude pour le harceler. Axel trouve refuge dans les livres et les jeux-vidéos, mais bientôt, son mal-être croissant manque de lui faire commettre l’irréparable. Il faudra alors toute l’attention de sa famille, de son amour Lily, et surtout de Tony son grand frère, pour lui faire prendre conscience qu’il est digne d’être aimé et que la vie lui tend les bras. Un jour, Tony se met dans l’idée de lui apprendre la boxe. Axel accroche… Et si c’était ça, la solution pour lui donner confiance en lui ?Un roman bouleversant, où l’on suit le combat d’un garçon mal dans sa peau pour se libérer du regard des autres, du collège aux Jeux Olympiques.

17/20

Un roman reçu grâce à la maison d’éditions Fleurus que je remercie au passage et qui a frôlé le coup de cœur !!!

|+| Ce roman m’a mis une vraie claque. On y suit le personnage d’Axel qui se fait harceler au quotidien à cause de son surpoids. Au début du livre on suit un Axel abattu, détruit et désespéré pour finalement le voir se relever et suivre son combat et sa renaissance.
Il s’agit d’un roman fort en émotions et remplit de courage. Du courage à l’état pur même dans les moments les plus horribles, affreux et durs !!
J’ai adoré le style de l’auteur qui est fluide et limpide ; les pages se tournent toutes seules.
Un roman à mettre entre toutes les mains ! Surtout pour les collégiens en souffrance. Vous ne le regretterez pas ! 

|-| J’aurais aimé que le roman soit plus long et ne reste moins en surface sur certains sujets, mais c’est aussi ça qui le rend accessible à tous, que l’on aime lire ou non !

J’ai vraiment adoré !

Le dernier jour de ma vie + le film

Le dernier jour de ma vie

Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver
Lu en novembre 2017
Editions Le livre de poche jeunesse

08/20

Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ? » Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?


|+| Lauren Oliver est une auteure que j’apprécie énormément, mais je n’avais pas envie de le lire, car je craignais un côté trop répétitif au récit et c’est ce qu’il s’est produit…néanmoins comme à chaque fois j’ai adoré la plume de Lauren Oliver, qui a pour moi un petit quelque-chose en plus. J’ai aimé et plusssoyé la morale de l’histoire, le pourquoi de cette intrigue, mais ça s’arrête là. 
|-| J’ai eu beaucoup de mal à lire ce livre. Le trouvant extrêmement répétitif sur chaque jour que notre personnage principal revit. Pour tout vous dire j’avais tellement de mal à avancer que je regardais des petits bouts du film pour m’encourager à lire la suite. Je me suis beaucoup ennuyée. Le pourquoi du comment m’a vite paru évident et j’ai cru que j’en viendrais jamais à bout. Je l’ai pourtant fini d’une traite une fois la moitié dépassé, allant jusqu’à me coucher à une heure bien matinale, parce que mine de rien, même si c’est évident, je voulais le lire.

LE FILM

Le film est très fidèle au roman, à quelques détails près et je l’ai beaucoup apprécié ! Plus que le roman pour vous dire. Le casting est parfait, la musique géniale et la narration idéale.

Minute papillon !

Minute papillon

Minute papillon de Aurélie Valognes
Lu en septembre 2017
Editions Mazarine

17/20

A la mort de son père, Rose, 36 ans, se retrouve au chômage et voit son fils, qu’elle élève seule, quitter la maison. Elle accepte pour survivre de devenir la dame de compagnie de Colette, une riche excentrique et agoraphobe.


|+| Ah ! Quel bonheur de retrouver la plume simple et envoûtante de Aurélie Valognes. Après avoir adoré ces deux premiers récits, c’est avec une grande joie que je vous partage mon mini-coup de cœur pour ce dernier. J’ai littéralement dévoré ce roman en quelques heures à peine, ce fut un bon compagnon d’insomnie et une bonne dose d’optimisme dans des moments difficiles.
Je remercie l’auteur pour ce si bon moment de lecture. J’ai été particulièrement émue par la note de l’auteur à la fin du livre.
Une aventure à mettre entre toutes les mains !
Des personnages attachants , des situations cocasse, de la bonne humeur et de l’émotion.
|-| Un côté prévisible qui m’a parfois dérangée, mais qui est vite rattrapé par la délicieuse ambiance du livre.

Le groupe

Le groupe

Le groupe de Jean-Philippe BLONDEL
Lu en Août 2017
Éditions Acte Sud Junior

Un roman polyphonique – un groupe de lycéens dans un atelier d’écriture – qui touche au coeur et dépeint avec une grande justesse les préoccupations de l’adolescence et le pouvoir de l’écriture. François Roussel, professeur d’anglais et écrivain, se laisse convaincre de monter un atelier d’écriture pour les terminales de son lycée. Il se demande tout de même qui cela pourrait bien intéresser. Et puis les premiers inscrits arrivent : Léo, Émeline, Nina… et même Boris, le rigolo de la terminale ES. Ils seront douze au total, dix élèves et deux profs, réunis une heure par semaine dans un monde clos pour écrire. Pour tous, c’est un grand saut dans l’inconnu. Les barrières tombent, ils seront tous au même niveau, à découvert. Un groupe à part. Avec des révélations, des révoltes, des secrets qu’on dévoile. Des chemins qui se dessinent…

16/20

|+| Quel beau livre ! Je découvre pour la seconde fois la plume de J.P Blondel et je l’admire énormément. Qui aurait cru qu’un roman abordant des exercices d’atelier d’écrire puisse se montrer aussi passionnant? Je tire mon chapeau à l’auteur pour avoir su trouver autant d’exercices d’écritures plus original les uns que les autres ! Qui plus est on apprend à connaître chacun des élèves de cet atelier et on les voit avec émotions grandir, mûrir et s’accomplir. A mettre entre toutes les mains des amoureux de l’écriture, de ceux qui aiment jouer avec les mots !

|-| Quelques longueurs, répétitions qui débouche sur un peu d’ennui, mais rien d’intransigeant loin de là !